en aparté, une étape sous un ciel étoilé

Aujourd’hui, fin du septième et dernier chapitre. Il fallait que ce soit écrit quelque part. Le point final a été donc mis à ces presque 800 heures de rédaction, à ces mois de travail d’archives et de classification, à ces deux étés de collaboration avec Denise. Il reste bien du travail encore mais, symboliquement, ce 2 août 2009 pose une lourde pierre sur notre parcours. Lourde pierre chargée de bonheurs en tous genres. Jamais un livre ne nous a donné autant de plaisir à écrire ; jamais nous n’avons connu un tel entrain et une telle passion pour le sujet qui nous portait, nous entraînait, et à lui seul faisait l’essentiel du travail. Antoine et Magdeleine, Pierre et Amélie, Catherine Arnaud-Tizon, Marguerite Vitet et Antoinette Morand née Levet, sont les acteurs autant que les auteurs d’une pièce sur laquelle Denise et moi nous sommes appliquées à partiellement lever le lourd rideau qui les cachait, espérant faire partager la passion qu’on éprouve à fréquenter, jour après jour, de tels personnages, des vies aussi lointainement situées dans l’histoire et pourtant sans poussière, intactes et immensément vivantes.

Certains mois de juillet sont, plus que d’autres, chargés d’étoiles.

Anne et Denise


2 réflexions au sujet de « en aparté, une étape sous un ciel étoilé »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *