Le 20 mai 1919, la chambre des députés et le vote des femmes

En ce 20 mai 1919, pour la première fois de l’histoire française, les députés votent à la quasi-unanimité en faveur d’un droit de suffrage pour les femmes. On sait bien ce qu’il advint de ce vote, puisque le Sénat fera, pendant tout l’entre-deux-guerres, blocage contre l’extension du corps électoral à cette catégorie supposée trop homogène pour ne pas annuler le vote des hommes. Le débat, qu’il soit favorable ou défavorable aux femmes, s’articule autour d’une conception sexualiste du vote : les hommes ne représentent plus qu’eux-mêmes ; les femmes ne voteraient qu’en tant que femmes. Il n’est pas question, dans ce débat de 1919 comme dans ceux qui suivront, d’une opinion politique asexuée et ce, qu’elle concerne les femmes ou les hommes.

Les débats de cette journée, dont le discours de René Viviani, sont accessibles ici : 20-mai-1919.[1]


[1] Merci à Pascal Allais qui a eu la gentillesse d’effectuer la numérisation de ces documents.



Citer ce billet
Anne (2008, 26 novembre). Le 20 mai 1919, la chambre des députés et le vote des femmes. Homosexus. Consulté le 30 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/pox2

Une réflexion sur « Le 20 mai 1919, la chambre des députés et le vote des femmes »

  1. Ping : Syllabus du séminaire 2008-2009 | Homosexus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.